L’esthétique de la vacuité

Nous, occidentaux du XXIème siècle, apprécions l’architecture minimaliste – épurée. Il ne faut pas aller bien loin pour s’en rendre compte : les espaces lisses et définis de la Défense à Paris, les places larges et immaculées de Rotterdam, avec ses immeubles futuristes qui découpent le ciel ou alors les quais épurés de la nouvelle ville hambourgeoise.

Lire la suite →