Le Pilosophe

« Hé ! Toi, là ! Oui, toi… Si on pouvait réaliser nos rêves comme ça, là, oui… tu deviendrais quoi ?

Moi je serais un vrai philosophe. Tu m’imagines ? Moi et mes mots aléatoires… philosophe !
Je réfléchirais sur la force des mots, la valeur de l’amitié, de l’Amour… Attention ! Avec un grand « A » ! Pas l’amourette superficielle, celui que l’on cherche sans trouver, que l’on trouve sans chercher. Tu comprends bien, non ?

Parce qu’il faut savoir que, moi, j’aime bien penser. J’aime bien attraper cet éclair discret qui traverse ma pensée. Je le chope, le plaque sur une feuille et le force à grandir. Quand j’ai fini, je le regarde, ce bout d’esprit, et je l’imprime dans ma mémoire…

En fait je suis déjà un peu philosophe. D’ailleurs mes amis m’appelle le pilosophe, à cause de la barbe. Ahah ! Ils ont vu juste, je suis le sage pileux par chez moi… et mon chez moi est très grand. Tu vois, la rue où on est là, c’est mon salon. Celle d’à côté, ma chambre. Ça a l’avantage de rencontrer du monde ; des passants, comme toi. Enfin bref.

Toi, tu serais quoi à part un chien ? »

— Meseer

Publicités

Un commentaire sur « Le Pilosophe »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s